3 petites histoires

Il était une fois, une princesse qui aimait l'école et raconter de belles histoires, dont elle veut partager 3 avec vous...



P'tit pot de colle CléopâtreLa 1ère histoire se situe au tout début des Colles Cléopâtre et raconte comment le "P'tit Pot' de colle" est apparu... :

Un beau jour de 1930, dans un appartement parisien, Monsieur CHAMSON s'est lancé dans la fabrication de colle. Les matières disponibles n'étaient pas aussi nombreuses qu'aujourd'hui et c'est tout naturellement qu'il s'est dirigé vers une substance contenue dans le blé, le maïs ou la pomme de terre : l'amidon.

Il vient à cette époque, en concurrence directe avec la farine... car les gens fabriquaient eux même leur colle à papier, en mélangeant de l'eau et de la farine, puis en chauffant le mélange pour évaporer l'eau en trop. Dès 1930, le pot est développé avec l'idée de la "cheminée" (c'est le nom qu'on donne au tuyau qui permet d'intégrer la spatule dans le pot).  Bien sûr tout est alors en aluminium, car l'utilisation du plastique ne viendra que dans les années 50, mais tout est déjà là ou presque. Car 10 ans après, une innovation « majeure » viendra très vite avec le seul pot 100% réutilisable, puis le double fond permettant de racler le fond du pot avec la spatule.

Plusieurs versions existeront, sous la forme d'un dé à jouer, d'un oval, et pourront peser de 23gr à 1kg ! Et que de souvenirs ! Qui ne s'est pas plaint d'avoir tordu la spatule ? Qui ne s'est pas plaint d'avoir fait de gros pâtés ? Mais peu n'aimait pas son parfum d'amande !

Le « P'tit Pot » est étonnant de par sa longévité car c'est, sans aucun doute, l'un des seuls produits au monde à être né en 1930 et à avoir si peu évolué. 



Cléomousse CBIO25M de CléopâtreLa 2ème histoire se situe presque en même temps, à l'éopque où Cléopâtre a eu l’idée de travailler les colles liquides et a lancé la 'CLEOCOL' : une colle super forte pour le carton et le bois.

Dans les années 30, les ménages n'avaient pas encore intégré l'achat des colles dans leur budget, et c'est donc tout naturellement que CLEOCOL a d'abord été vendue dans les bureaux et les écoles.

A quoi servait la colle dans les bureaux ? Au collage des enveloppes par exemple. Cléopâtre a donc développé une colle transparente pour les enveloppes blanches ou très fines avec un embout spécial, le « tampon mousse », permettant un encollage rapide. Et puis le flacon de 60gr a plu aux maîtresses du primaire où il s'est développé.

Malheureusement dans les années 80, l'arrivée des bâtons de colle solide a mis fin provisoirement au développement de notre ‘AD70M’.

Le peu de ventes dans les années 2000 poussent Cléopâtre à retirer le produit du catalogue. Cette situation déclenche une véritable révolution dans le milieu scolaire... et l'un des acteurs les plus influents de ce milieu refusa net de le supprimer de son catalogue. Alors nous avons modifié l'emballage et les dimensions pour que le tube de colle soit mieux adapté à la taille d’une main d'enfant et au format de la trousse d'école et un nom lui a été donné : ‘CLEOMOUSSE’.

Enfin, la mousse a été améliorée ainsi que la conception du bouchon pour en faire un produit moderne que les maîtresses se sont appropriées et ont surnommé le « bâton de colle liquide ».

En 2012, le CLEOMOUSSE est le premier produit de la gamme de colles Cléopâtre à obtenir le label NF ENVIRONNEMENT, marquant ainsi la volonté de Cléopâtre d’être toujours à la pointe du Développement Durable. ‘CLEOMOUSSE’ a dans le même temps été certifié EMAS (« Eco Management and Audit Scheme » ou SMEA en français (« Système de Management Environnemental et d'Audit »), le label d’exception environnemental.

 

La 3ème histoire nous parle d'un des derniers nés de la famille des Colles Cléopâtre : 'CLEOPINSO' qui a eu comme grand frère le pot de 80 grammes rempli de colle liquide épaisse pour le papier ou le carton. Ce fut le produit phare dans les bureaux dans les années 60 et 70 avec son pot muni d'un pinceau.

Avec le temps, il est devenu le 'best-sellerde Cléopâtre dont certains ingénieurs sensoriels disent qu'il correspond à l'évolution tactile du « P'tit Pot » ! Il y a un peu de vrai, la spatule a été remplacée par un pinceau et la colle en pâte par de la colle liquide mais sa tenue en main est équivalente, l'application de la colle se fait de la même manière.

Jusqu'en 2002 il garde une forme arrondie, un peu comme le P'tit pot, puis il prend la forme d'une obélisque et son bouchon la forme de la tiare de Cléopâtre.

En 2008, après avoir étudié le comportement des enfants lors de son utilisation, un système anti-versement a été ajouté au flacon ainsi qu’un système d'essuyage du pinceau. A partir de ses nouvelles bases, un flacon plus petit pour entrer dans la trousse d'écolier a été développé. L’objectif était de créer un packaging pour les plus grands qui soit ludique et même drôle (‘trop fun’ comme ils disent), de là est né ‘CLEOPINSO.

Il réserve d'ailleurs quelques surprises aux utilisateurs : une cachette, une ardoise dissimulée et même un son très particulier à découvrir lors de son utilisation !

Colle Cléopinso OAD25P de Cléopâtre